Dossier thématique : La maison connectée (1/4)

Maison domotique : Construire aujourd’hui la maison du futur

Votre maison intelligente

La maison domotique utilise les technologies de l’électronique, de l’informatique et des télécommunications pour améliorer le confort d’une maison ou de tout bâtiment, que ce soit une entreprise, un lieu public ou un commerce.

 

L’objectif est d’automatiser des actions dans la maison, de les programmer, de les coordonner entre elles.

 

Dans une maison connectée, tous les équipements sont reliés en réseau. La programmation et les commandes peuvent s’effectuer à distance depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Mieux, les commandes peuvent se gérer seules en fonction de l’heure, du vent, de la température, de la luminosité ou encore de l’enclenchement d’une alarme.

 

Dans son ouvrage paru en 2016, « Le guide de la maison et des objets connectés », Cédric Locqueneux définit la domotique comme « un groupement d’objets connectés rendant la maison elle-même connectée, ou communicante », connecté signifiant bien sûr relié à Internet.

La journée type d’une maison connectée.

Vidéo réalisée par le CEA Recherche.

Du réveil en douceur le matin à l’extinction des feux le soir, découvrez comment se déroule la journée dans une maison intelligente équipée d’un système domotique.

La domotique : des technologies arrivées à maturité

Futuriste ? Pas tant que ça ! La domotique est apparue dans les années 1970. Elle permettait d’automatiser les installations de la maison (volets, chauffage, alarme), voire de les piloter depuis un téléphone, mais la mise en oeuvre restait relativement complexe et coûteuse.

 

Aujourd’hui, la domotique va plus loin : les différentes installations de la maison peuvent communiquer entre elles et agir en fonction d’événements extérieurs.

 

La domotique se démocratise. Loin d’être un gadget, elle entre progressivement dans les équipements de la maison et devient un produit standard dans les constructions neuves.

Dans quelques temps, elle fera partie des options courantes de la maison et apportera une valeur certaine à un bien immobilier, au même titre que la qualité de l’isolation aujourd’hui.

La maison de l’an 2000

Dans les années 1970, la maison de l’ingénieur Pierre Sarda pose les bases de la maison connectée. Visite guidée avec le propriétaire.

Source : Archives de l’INA, 1979.